Rejet de l’amendement relatif à la prise en charge de l’exploitation par les assurances; récit d’un naufrage politique et économique

D’un coté le président de la république assure que tout sera fait pour protéger les acteurs économique du pays, de l’autre, dans l’enceinte feutrée de l’assemblé nationale, les députés de la majorité les négligent au profit de leurs amis les assurances qui ne veulent pas prendre leur part à l’effort national. Récit d’un débat désastreux et….explosif. Lire la suite...

Déclaration du Président de la République sur les métiers en tension : réaction de Roland HEGUY

Déclaration du Président de la République sur les métiers en tension : réaction de Roland HEGUY

17/09/18

Déclaration du Président de la République sur les métiers en tension dont le secteur de l’hôtellerie-restauration : réaction de Roland HEGUY, président confédéral de l’UMIH

« Merci M. le Président de la république de mettre la lumière sur nos métiers, notre secteur et de nous permettre, enfin, de tordre le cou aux idées reçues. Le secteur de l’hôtellerierestauration représente 220 000 entreprises, réparties sur tout le territoire, employant près d’1 million de personnes. 4ème employeur privé, après l’industrie, le transport et le bâtiment, nos cafés, hôtels restaurants embauchent sur l’ensemble du territoire, et quel que soit le type d’établissements. Nous avons créé 20 000 postes depuis le début de l’année. Pour autant, entre 50 000 et 100 000 postes ne sont pas pourvus. Les professionnels sont partout en demande de personnels motivés. Lire la suite...

Nouvelle Grille application au 1er septembre

Avenant n° 25 du 9 juin 2017 à la convention
collective nationale des Hôtels, Cafés,
Restaurants
Salaires dans la branche au 1er septembre 2017
Lors de la dernière commission mixte paritaire du 9 juin 2017, a été soumis à la signature un
avenant n° 25 à la convention collective nationale des Hôtels, Cafés, Restaurants relatif aux
salaires dans la branche.
Cet avenant a été signé :
– par toutes les organisations patronales : UMIH, GNC, SNRTC, SYNHORCAT et
FAGIHT ;
– et par 3 syndicats de salariés : FO, CFDT, CGC (la CFTC et la CGT n’ayant pas
signé).
Suite à l’augmentation du SMIC au 1er janvier 2017, le présent avenant prévoit une nouvelle
grille de salaire revalorisée afin notamment que le salaire horaire du niveau I – échelon 1 soit
au moins égal au SMIC + 1 % (compte tenu de l’engagement pris par les partenaires sociaux
dans le cadre de l’avenant n° 6 du 15 décembre 2009).
De plus, lors de la fixation des nouveaux salaires minima, les partenaires sociaux ont pris en
compte l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes, ainsi que la valorisation
des compétences et de l’expérience des salariés.
Affaires sociales et formation professionnelle
Circulaire Affaires Sociales n° 17.17
Page 2 sur 2
Entrée en vigueur de l’avenant
L’avenant n° 25 du 9 juin 2017 entrera en application le 1er jour du mois suivant la
publication au journal officiel de son arrêté d’extension et au plus tard le
1er septembre 2017.
En conséquence, l’avenant n° 25 entrera en application, en tout état de cause, à partir
du 1er septembre 2017, date à laquelle ledit avenant se substituera à la grille de
salaires prévue par l’avenant n° 23 du 8 février 2016 actuellement applicable.
Par conséquent, à partir du 1er septembre 2017, les nouvelles rémunérations horaires
brutes applicables sur le territoire métropolitain et les DOM devront être déterminées dans le
respect des salaires minimaux conventionnels suivants :
Lire la suite...